Jacques-Ignace HITTORF

(1792-1867)

Né à Cologne, et bien que naturalisé français, surnommé par ses ennemis "le Prussien", Hittorff fut à la fois l'un des architectes les plus renommés sous Louis-Philippe et le favori de Napoléon III.
Le baron James de Rotchschild, président de la Compagnie du Chemin de fer du Nord, chargea Hittorff, de 1861 à 1865, de rénover la première gare du Nord construite par Léonce Reynaud vingt ans plus tôt. C'est par cette grande gare, considérée pendant plus d'un demi-siècle comme le prototype de la "belle" gare que Hittorff demeure dans l'histoire de l'architecture.

Pourtant ses autres réalisations toutes parisiennes, sont loin d'être négligeables : théâtre de l'Ambigu (1828, démoli en 1966), rotonde des Panoramas (1839), devenue palais des glaces puis théâtre J.-L. Barrault, cirque d'été aux Champs-Élysées (1841, détruit), église Saint-Vincent-de-Paul (1830-1846), cirque Napoléon (1852, devenu cirque d'Hiver), les douze hôtels uniformes autour de la place de l'Étoile (1857), la mairie du 1er arrondissement et le premier grand hôtel parisien construit suivant le modèle américain, le Grand Hôtel des chemins de fer (en collaboration avec Alfred Armand et Rouhault de Fleury) actuellement Louvres des antiquaires.

Urbaniste et décorateur urbain, Hittorff fut chargé par Louis-Philippe d'aménager la place de la Concorde. Il y fit ériger l'obélisque et les fontaines monumentales qui l'accompagnent. Napoléon III le chargea ensuite de diriger les travaux d'architecture du Bois de Boulogne et des Champs-Élysées : fontaines, candélabres, édicules, réverbères, petits pavillons, restaurants.

Source : Michel RAGON , in "L'architecture des gares". Ed. Denoël.

Merci à :
Henri DROPSY
Cercle Généalogique des Cheminots
19 rue d'Amsterdam
75008 PARIS
genealogie.cheminots@laposte.net
http://membres.lycos.fr/cheminot

 

75 - Paris 10e
75 - Paris 10e

 

Accueil
Personnages