Léon MAURIS

( ? - 1829 Vic de Chassenay)

Directeur du PLM de 1907 à 1919

"Nous avons eu la grande douleur de perdre, le 24 juin dernier, M. Léon MAURIS, Directeur général honoraire et Vice-Président du Conseil d'Administration de notre compagnie, décédé dans sa 79ème année, à Vic-de-Chassenay (Côte-d'Or) Tous ceux qui ont été placés sous ses ordres garderons fidèlement le souvenir de ce Chef si bienveillant et s'associeront à nos regrets.

Nous essayerons ici de retracer brièvement sa longue carrière et d'évoquer la belle figure qui disparait ; c'est le dernier hommage que nous puissions rendre à notre ancien Directeur Général.

Entré à la Compagnie en 1884 comme Ingénieur des Ponts et Chaussées, il fut d'abord nommé Ingénieur de la Voie à Marseille,puis à Lyon. Aussitôt il se distingua par la clarté et son exceptionnelle capacité de travail.
Appelé à Paris en 1888, il participa dans une large mesure à la réorganisation des Services de l'Exploitation que les méthodes nouvelles et un développement important du trafic rendaient nécessaire. Après un séjour à la Voie, il revint à l'Exploitation comme Ingénieur en Chef (1899) puis quelques années plus tard, il fut nommé Sous-Directeur.

Les connaissances qu'il avait acquises dans les différents services lui permirent de se mettre parfaitement au courant des affaires générales de la Compagnie et de toutes les questions ferroviaires; aussi, lorqu'en 1907, M. Gustave NOBLEMAIRE quitta la direction générale ce fut lui qui assuma la lourde charge d'une pareille succession. Certes, plusieurs années d'intime collaboration avaient initié M. Mauris aux idées de bienveillance et de coopération sociale de son prédécesseur. Mais, pour continuer l'oeuvre entreprise et maintenir les traditions du P.L.M., il n'eut qu'à laisser agir sa propre nature.

Toujours soucieux du progrès matériel et moral du personnel, il se montra par excellence le Chef bon et juste, demandant avant tout à ses collaboraturs de l'informer exactement et cherchant sans cesse à atteindre la pensée et les sentiments de ses subordonnés.

Après la guerre, durant laquelle il put surmonter les plus grandes difficutés grâce à son énergie et à sa valeur de technicien. M. Mauris fut nommé Administrateur de la Compagnie, puis, en 1925, Vice-Président du Conseil.

Devoir, travail, bonté, dévouement aux siens comme aux charges qui lui incombaient, telles étaient les règles qui dominaient sa vie et à l'observance desquelles il consacra toutes les forces de son esprit et de son coeur généreux."

Nécrologie parue dans "Le Bulletin P.L.M." n° 5 de Septembre 1929

Voir l'article :

Merci à Henri DROPSY
Cercle Généalogique des Cheminots
19 rue d'Amsterdam 75008 PARIS
genealogie.cheminots@laposte.net
http://membres.lycos.fr/cheminot

Accueil
Personnages