Chemin de Fer Départementaux de la Somme


Retour Accueil / Réseau Nord-Est

Le réseau des Chemins de fer départementaux de la Somme, concédé à la Société générale des chemins de fer économiques était un réseau départemental de voies ferrées d'intérêt local, à voie métrique, qui a compté jusqu'à 329 km de lignes, organisées en trois groupes géographiques :

Groupe
Lignes
Bains de mer
Noyelles – Le Crotoy
Noyelles – Saint-Valery
Saint-Valery – Cayeux
Noyelles – Forest-l'Abbaye
Abbeville – Dompierre
Amiens
Amiens (gare Saint-Roch) – Beaucamps-le-Vieux – Aumale – Envermeu
Albert
Albert – Doullens
Albert – Montdidier
Albert – Ham
Offoy – Ercheu

En 1882, le Département de la Somme décida la construction d'un ensemble cohérent de lignes secondaires à voie métrique destinées à compléter le réseau de la compagnie du Nord. Il réalisa l'infrastructure de ce réseau VFIL, et en concéda l'exploitation à la Société générale des chemins de fer économiques (SE)

Groupe des Bains de Mer

  • Ligne Noyelles - Le Crotoy : Cette ligne à voie métrique de 7,4 km a été mise en service en 1887.
  • Ligne Noyelles - Saint-Valery : Cette ligne à voie unique, longue de 5,6 km, a été inaugurée en 1856 par la Compagnie du Nord. Elle a été mise à double écartement (voie normale et voie étroite imbriquée) en 1887. Elle comprend sur toute sa longueur quatre files de rails : au centre la voie métrique, à l'extérieur la voie normale. Elle est implantée sur une digue qui a remplacé en 1912 l'estacade en bois des origines, qui mesurait 1 367 m de longueur. Peu avant de franchir le Canal de la Somme sur un pont-écluse refait en 2006, elle longe le dépôt-atelier du Groupe des bains de mer, et, aujourd'hui, du CFBS, Le terminus de cette ligne à double écartement se situait à la gare de Saint-Valery-Ville, prolongée par un embranchement portuaire qui constitue aujourd'hui le terminus de Saint-Valery-Port pour le CFBS.
  • Ligne Saint-Valery - Cayeux Cette ligne est la poursuite de la précédente, mais est uniquement à voie métrique, et a été créée par la SE le 6 septembre 1887. Après avoir quitté Saint-Valery-Ville par une forte rampe pour s'élever au niveau du plateau littoral, elle desservait une halte dénommée Saint-Valry, puis Pendé - Routhiau, Lanchères - Pendé, où se trouvait les installations d'une raperie à betteraves, puis Hurt avant d'atteindre le terminus de Cayeux-sur-Mer. Outre son trafic voyageur, elle assume le transport de galets en vrac, utilisés notamment dans l'industrie de la cimenterie, ainsi que le transport de coquillages ou de betteraves vers la raperie de Lanchères.
  • Ligne Noyelles - Forest-l'Abbaye : Cette ligne de 11 km a été mise en service le 24 août 1892. Elle était essentiellement destinée à connecter la ligne d'Abbeville à Forest-l'Abbaye au reste du réseau, mais accueille également un trafic betteravier non négligeable, notamment vers la raperie de Lanchères, sur la ligne de Cayeux. Elle se séparait des deux autres lignes du groupe des bains de Mer à la sortie de la gare de Noyelles, passait au-dessus des voies du Nord, traversait le plateau du Ponthieu et rejoignait à Forest-l'Abbaye la ligne Abbeville - Dompierre, après avoir desservi les gares et arrêts de Sailly - Bray, Sailly-le-Sec, Nouvion-en-Ponthieu.
  • Ligne Abbeville - Dompierre : Cette ligne de 31 km prenait son origine à la gare d'Abbeville, suivait les voies du grand réseau jusqu'à Abbeville-Porte-du-Bois, puis parcourait le Ponthieu et atteignait Forest-l'Abbaye où elle rencontrait la ligne venant de Noyelles. La ligne poursuivait vers Dompierre, en desservant la halte de la Forêt de Crécy (où des embranchements industriels desservaient une entreprise d'expédition de bois et une usine de phosphates), la gare de Crécy - Estrées (sucrerie), la halte de Wadicourt (collecte de betteraves) puis le terminus de Dompierre-sur-Authie, à la limite du département du Pas-de-Calais. Un prolongement de la ligne a été envisagé vers le Pas-de-Calais, mais jamais réalisé. Cette ligne a été mise en service le 19 juin 1892, et fut fermée au trafic voyageur en 1947, seul un service Noyelles - Forest-l'Abbaye - Crécy subsiste jusqu'en 1951

Groupe Amiens

Le groupe d'Amiens était constitué d'une seule ligne, Amiens – Aumale – Envermeu, soit 58 km pour la section située dans le département de la Somme. La ligne se réalisa en trois tronçons : Amiens (gare Saint-Roch) – Beaucamps-le-Vieux, ouvert le 20 juin 1891, Beaucamps-le-Vieux – Aumale, ouvert le 20 juillet 1901, Aumale – Envermeu, ouvert le 16 novembre 1906.
Bien qu'elle soit intégrée au réseau SE de la Somme, la partie de la ligne située entre Aumale et Envermeu se trouve dans le département de la Seine-Maritime. La ligne ferma au service voyageur en 1940, et à tout trafic en 1947. Elle avait son terminus amiénois en gare de Saint-Roch, où elle avait un tronçon commun de 900 m avec la ligne à voie normale Amiens – Canaples.

Groupe Albert

Ce groupe avait son terminus en gare d'Albert Nord, initialement à l'ouest des voies du grand réseau, que les lignes secondaires de Ham et de Montdidier franchissaient par un pont. Après la Première Guerre mondiale, le terminus des Économiques fut déplacé à l'est des voies du grand réseau, et ce fut la ligne de Doullens qui les enjambèrent par un pont. Ce groupe se trouvait dans la zone des combats de la Bataille de la Somme, et les installations de ses lignes et gares furent détruites en de nombreux points ou doublées par des chemins de fer militaires à voie Decauville.

  • Ligne d'Albert à Doullens : Cette ligne de 42,348 km fut ouverte en plusieurs tronçons : le 15 novembre 1888 de Doullens à Beauval, le 14 février 1889 de Beauval à Beauquesne et enfin le 3 août 1891 de Beauquesne à Albert. La ligne longeait le dépôt-atelier d'Albert, puis desservait plusieurs arrêts et gares dont Beauval, qui avait un embranchement industriel pour desservir l'usine des bâches "Saint-Frères" voisine. Par ailleurs la gare de Beauval desservait une extraction de phosphates par une voie de 60 de 800 mètres approximativement. La ligne rejoignait la ligne du nord Amiens - Frévent à Gézaincourt et, par un tronc commun, atteignait son terminus de Doullens.
  • Albert - Montdidier : Cette ligne fut ouverte le 25 juin 1889 de Montdidier à Rosières-en-Santerre, puis le 26 octobre 1889 de Rosières à la ligne de Ham (Bifurcation de Fricourt).
  • Ligne Albert - Ham : La ligne fut ouverte le 1er avril 1889 d'Albert à Péronne, et le 24 octobre 1889 de Péronne à Ham. Elle était en tronc commun avec la ligne de Montdidier sur les premiers kilomètres. La ligne s'élevait ensuite sur le plateau vers la vallée de la Somme, en desservant plusieurs gares, puis arrivait à Péronne où elle donnait correspondance avec la ligne du Nord Saint-Just-en-Chaussée - Cambrai. Un dépôt-atelier de la ligne y avait été aménagé. Après avoir traversé à niveau la voie du Nord, la ligne attaignait Mesnil-Bruntel puis Offoy après un parcours de 28 kilomètres. À cette gare se faisait la bifurcation de l'embranchement d'Ercheu, mais la ligne se poursuivait vers l'arrêt de Canisy puis atteignait son terminus de la gare de Ham, où elle donnait correspondance avec la ligne du réseau de la compagnie des chemins de fer secondaires du Nord-Est vers Saint-Quentin, la ligne du secondaire Noyon - Guiscard - Ham ainsi que la ligne du réseau du Nord d'Amiens à Laon.
  • Embranchement d'Offoy à Ercheu : Il s'agissait d'un embranchement sur la ligne Albert - Ham, ouvert le 14 juillet 1890, et prolongée dans le département de l'Oise jusqu'à Bussy, afin de créer un maillage avec la ligne Noyon - Guiscard des chemins de fer départementaux de l'Oise

 

Source : Wikipédia

Noyelles - Le Crotoy
Noyelles

 

Vers Amiens-Calais
Morlay
   
Favières
   
Le Crotoy
   
haut de page
Noyelles - St Valéry - Cayeux
Noyelles
  Vers Amiens-Calais
St Valéry Canal
   
St Valéry Ville
   
St Valry
   
Pendé - Routhiau
   
Lanchères - Pendé
   
Hurt
   
Cayeux sur Mer
   
haut de page
Noyelles - Forest l'Abbaye
Noyelles
  Vers Amiens-Calais
Sailly - Bray
   
Sailly le Sec
   
Nouvion en Ponthieu
   
Forest l'Abbaye
  Vers Abbeville-Dompierre
haut de page
Abbeville - Dompierre
Abbeville
  Vers Amiens-Calais, Le Tréport
Abbeville Porte St Gilles
   
Abbeville Porte du Bois
   
Drucat
   
Canchy - Neuilly
   
Lamotte - Buleux
   
Forest l'Abbaye
   
Forêt de Crécy
   
Crécy - Estrées
   
Wadicourt
   
Dompierre s/Authie
   
haut de page
Amiens - Aumale - Envermau
Amiens
  Vers Calais, Creil (et Paris), Rouen, Doullens, Arras, Montdidier
Saveuse - Ferrières
   
Ferrières
   
Guignemicourt - Bovelles
   
Fluy
   
Bougainville - Floxicourt
   
Oissy - Dreuil
   
Molliens-Vidame
   
Lincheux - Camps
   
Hornoy
   
Guibermesnil
   
Liomer - Braucourt
   
Beaucamps-le-Vieux
   
Beaucamps-le-Jeune
 
Montmarquet - Blangiel
  Vers Abancourt-Le Tréport
Aumale
 
Roupied
 
Illois
 
Le Mesnil-David
 
Landes-le-Caule
 
La Verrerie
 
Rétonval
 
Villers - Foucarmont
 
Bosc-Geffroy - Les-Essarts-Varimpré
 
Clais - Smermesnil
 
Londinières
 
Wanchy - Capval
 
Douvrend
 
Douvrendelle
 
Envermeu
  Vers Eu-Dieppe
haut de page
Albert - Doullens
Albert
Vers Amiens-Arras
Aveluy
   
Martinsart
   
Mesnil-Martinsart
   
Auchonvillers
   
Mailly-Maillet
   
Bertrancourt
   
Acheux - Varennes
, , , , , , , , , ,  
Léalvillers
   
Louvencourt
   
Vauchelles
   
Raincheval - Arquèves
   
Beauquesne
   
Beauval
   
Gézaincourt
   
Doullens
  Vers Amiens-Frévent
haut de page
Albert - Montdidier
Albert
Vers Amiens-Arras
Bécordel-Bécourt
 
Fricourt
  Vers Ham ci-dessous
Bray
 
Froissy
 
Proyat
 
Harbonnières
 
Caix - Vrely
 
Le Quesnel - Beaufort
 
Arvillers - Hangest
 
Davenescourt
 
. . .
 
Montdidier
  Vers Amiens, St Just, Chaulnes, Estrées St Denis, Noyon
haut de page
Albert - Ham
Albert
Vers Amiens-Arras
Bécordel-Bécourt
 
Fricourt
  Vers Montdidier ci-dessus
Mametz
 
Camoy
 
Montauban de Picardie
 
Guillemont
 
Combles
 
Maurepas
 
Hem-Monacu
 
Feuillères
 
Cléry sur Somme
  Vers Noyelles
Le Quiconce
 
Faubourg de Bretagne
 
Péronne

Vers St Just-Cambrai

Avenue sur la commune de Doingt

Mesnil-Bruntel
 
Mons en Chaussée
 
Athies
 
Devise
 
Monchy-Lagache
 
Fletz-Douv
 
Quivières
 
Croix-Moligneaux
 
Matigny
 
Offoy
 
Canisy
 
Ham
  Vers Amiens-Laon, St Quentin, Noyon
haut de page
Offoy - Ercheu
Offoy
Matigny
   
Voyennes
   
Rouy le Petit
   
Mesnil St Nicaise
   
Nesle
  Vers Amiens-Laon
Languevoisin
Breuil
Moyencourt
Ercheu
Vers Bussy (Oise)
haut de page