Les Chemins de Fer de Camargue


Retour : Accueil / Départements / Réseau Sud-Est

Situé à l'ouest du département des Bouches du Rhône, et débordant un peu dans le Gard, ce réseau à trouvé son origine dans l'exploitation des salines de Salin de Giraud. Destiné au sel au premier projet, le département voulu aussi une desserte voyageur, ainsi qu'une ligne vers les Saintes Maries de la Mer.

La société (CFC : Chemin de Fer de Camargue) se constitue et dans un environnement sans relief, les travaux vont bon train. L'ouverture se fit en 1842 pour la section d'Arles / Salin de Giraud et seulement en 1892 pour la branche vers Les Saintes Marie de la Mer. Cette ligne est en voie métrique. En Arles, la correspondance est assurée avec le PLM, dans le quartier de Trinquetaille.

En 1901, les CFC ouvre une ligne en direction de Nîmes, avec un embranchement de Bouillargues à St Gilles.

Les chaudières des locomotives sont allergiques au sel dilué dans l'eau, et la compagnie décide donc d'électrifier le réseau. Ce sera fait en 1920 entre Arles et Nimes et en 1925 sur les 2 autres branches. Le courant choisi est du 6600 v alternatif 25Hz.

Des innovations ont lieu sur ce réseau : il y a des locotracteurs pour les manoeuvres, des voitures en alliage d'aluminium et des wagons auto-déchargeurs.

Le trafic voyageur est toujours resté faible, vu la densité de population, et la mise en service d'un bac sur le Rhône pour amener directement les wagons à voie normale entraine la chute du trafic. (bac supprimé en 2007)

Les fermetures ont lieu ainsi :

  • Arles - Nîmes : voyageurs 1951, marchandises 1948
  • Arles - Les Saintes Maries de la Mer : voyageurs 1953, marchandises 1953
  • Arles - Slain de Giraud : voyageurs 1957, marchandises 1958

Aujourd'hui, il ne reste que peu de vestiges, si ce n'est l'ancien batiment de la halte du Sambuc. Par contre à Salin de Giraud, on peut toujours voir le BV ainsi que le bac à voie normale qui prenait les wagons pleins pour les emmener de l'autre coté du Rhône sur Fos d'où ils étaient expédiés.

La plateforme est devenue un chemin pour cyclistes ou une petite route.

Arles-Salin de Giraud
Arles Trinquetaille
Vers Arles (PLM) et Lunel
Montlong
   
Gageron
   
Villeneuve
   
L'Armellière
   
Le Sambuc
   
Peaudure
 
Les Charlots
 
Les Salins de Giraud
 
   
Arles-Nîmes et embranchement vers St Gilles
Arles Trinquetaille
Vers Arles (PLM) et Lunel  
Fourques
 
Argence
   
Bellegarde
 
Bouillargues
   
Caissargues
   
Nîmes




Vers Montpellier, La Voulte, Tarascon, Langogne, Le Grau du Roi, Sommières

Paulin TALABOT

De Dion

Marc SEGUIN

Louis ARMAND

Pierre SEMARD

Denis PAPIN

CHAUVET Jean

   
Bouillargues
 
Garons
 
St Bézenet
 
Toupinet
St Gilles
Vers Arles-Lunel (PLM)
 
Arles-Les Saintes Maries de la Mer
Arles Trinquetaille
Vers Arles (PLM) et Lunel  
Bouchaud
   
Albaron
   
Les Bruns
   
Balarin
   
Pioch Badet
   
Icard
 
Maguelonne
 
Les Saintes Maries de la Mer
Place de l'ancienne Gare

haut de page