Langogne - Nîmes


Retour : Accueil / Départements / Réseau Sud-Est

C'est la houille qui est à l'origine de l'essor du rail dans la partie sud de cette ligne, située au pied des Cévennes. Paulin Talabot, à qui Soult avait confié le dossier, opta pour le rail plutot que le fluvial pour acheminer le charbon des mines au Rhône et Marseille.

La première section adugée le 11 mars 1833, le fut "à leurs risques et périls", à propos de MM Talabot, Veaute, Abric et Mourier.
Le tronçon Alès (Alais à l'époque) - Nîmes fut ouverte le 1er août 1840. La section Alès - La Grand'Combe le sera le 19 août 1840.

La partie nord fut ouverte en totalité le 16 mai 1870, après de nombreuses péripéties, aussi bien avec les discussions, les problèmes administratifs et les travaux freinés par les caprices du climat cévenol....

Sur la section en question, on dénombre plus de 50 tunnels et galeries et une douzaine de viaducs.

Voir aussi le livre des Editions La Régordane : Histoire du Rail Transcévenol.

Langogne
Vers Clermont, Le Puy en Velay
Luc
 
La Bastide St Laurent les Bains
  Vers Marvejols
Prévenchères
 
Villefort
Paulin TALABOT
Concoules
 
Génolhac
 
Chamborigaud
 
Ste Cécile d'Andorge
Vers Florac (CFD)
La Levade
 
Grand Combe La Pise
Paulin TALABOT
Malbosc
 
Alès

Vers Le Teil, Bessèges, Le Teil, L'Ardoise

Paulin TALABOT

Pierre SEMARD

Tempéras
 
St Hilaire de Bréthmas
 
Mas des Gardies
   
Vézenobres
Vers St Jean du Gard
Ners
 
Boucoiran
 
Nozières Brignon
Vers Uzès
St Geniès de Malgloires

Fons - St Mamert
Mas de Ponge
 
Nîmes




Vers Montpellier, Le Grau du Roi, La Voulte, Sommières, et les CF de Camargue, Tarascon

Paulin TALABOT

Louis ARMAND

Pierre SEMARD

Marc SEGUIN

De Dion

Denis PAPIN

CHAUVET Jean

haut de page